FAQ & Déclarations

Nous espérons que les réponses ci-dessous vous donneront satisfaction

Questions fréquentes

Quelles sont vos coordonnées ?

Téléphone Standard : 01 40 57 69 80
Adresse : 14 rue Ballu, 75009 Paris

Quand aura lieu ma régularisation de mes provisions sur charges ?

  • Vous êtes locataire dans un immeuble en copropriété:

L’ensemble des copropriétaires de l’immeuble se réunissent, une fois par an, lors de l’Assemblée Générale. A cette occasion, ils valident les comptes de l’exercice antérieur puis le syndic adresse, à chaque copropriétaire, sa répartition individuelle des charges et l’état des dépenses réelles. Le propriétaire-bailleur peut donc réaliser la régularisation des provisions sur charges versées par son ou ses locataires(s).

  • Vous êtes locataire dans un immeuble en pleine propriété:

Cela signifie, que l’unique propriétaire de l’immeuble, peut apurer les provisions sur charges de ses locataires, dès la fin de l’exercice comptable.

Qu’est-ce que la régularisation de charges ?

Les charges locatives, appelées également charges récupérables, sont des dépenses prises en charges initialement par le propriétaire, mais que celui-ci peut se faire rembourser par le locataire. Les charges locatives sont réglementairement définies. Le paiement s’effectue soit par le versement de provisions pour charges avec une régularisation annuelle, soit par la récupération ponctuelle des dépenses engagées. Les charges doivent être régularisées au moins une fois par an en comparant :

  • le total des provisions déjà demandées par le bailleur aux locataires,
  • les dépenses effectives engagées par le propriétaire pendant l’année.

Si les provisions sont supérieures aux dépenses réelles, le propriétaire doit reverser le trop-perçu au locataire. Dans le cas contraire, il demande un complément. Le montant des charges récupérées par le bailleur doit être justifié.

Les provisions pour charges mensuelles sont exigibles sur la base :

  • des résultats antérieurs arrêtés lors de la précédente régularisation de charges,
  • ou du budget prévisionnel si le logement est situé dans un immeuble en copropriété.

Un mois avant la régularisation annuelle envisagée, le bailleur doit communiquer au locataire :

  • le décompte des charges locatives par nature de charges (électricité, eau chaude, eau froide, ascenseur…),
  • le mode de répartition entre les locataires si le logement est situé dans un immeuble collectif,
  • une note d’information sur les modalités de calcul liées au chauffage et à la production d’eau chaude.

Sur demande du locataire, le bailleur transmet le récapitulatif des charges du logement par mail ou par courrier.

Pendant les 6 mois suivant l’envoi du décompte, le bailleur doit tenir à la disposition du locataire l’ensemble des pièces justificatives.

Si la régularisation du paiement des charges n’a pas été effectuée dans l’année suivant leur exigibilité, le locataire peut exiger un paiement échelonné sur 12 mois.

Comment donner congé de mon appartement ?

Le locataire qui souhaite rendre son logement est tenu d’envoyer une lettre de préavis en courrier recommandé avec accusé de réception ou de la déposer contre signature. Le préavis commence à courir à réception.

Je souhaite quitter mon logement, quelle sera la durée de mon préavis ?

La durée de votre préavis sera d’1 mois si vous louez en zone tendue ou de 3 mois pour une zone non tendue. A savoir que toutes les grandes agglomérations de France sont en zones tendues.

Afin de calculer la durée de votre préavis, nous vous invitons à vous rendre sur le simulateur du Service Public : https://www.service-public.fr/simulateur/calcul/zones-tendues

Serais-je redevable de mon dernier loyer jusqu’à la fin du mois ou de manière proratisée ?

Vous êtes redevable du loyer jusqu’à la fin de votre préavis et réalisation de l’état des lieux de sortie. Le loyer s’arrête quand ces deux conditions sont réunies.

Puis-je percer des trous dans mon appartement ?

Vous pouvez prendre possession des lieux à votre convenance en perçant des trous pour accrocher des cadres par exemple. En revanche, il vous appartiendra avant votre état des lieux de sortie de tout remettre en état en rebouchant les trous et repeignant proprement les murs touchés.

Suis-je tenu(e) de repeindre mon appartement en blanc à mon départ ?

Le blanc n’est pas une obligation mais la peinture appliquée doit être neutre et sobre.

Comment préparer au mieux mon état des lieux de sortie ?

Avant l’état des lieux de sortie je peux faire un point avec mon gestionnaire concernant les éléments que je souhaite éventuellement laisser sur place (étagères, tringle à rideaux…etc). Je rebouche proprement les trous avec de l’enduit et refait les peintures si nécessaires. L’état des lieux ne pourra avoir lieu que dans un appartement vide et propre. Je pense bien à nettoyer les plinthes, l’intérieur des meubles, le fond des WC etc.

J’ai posé une cuisine dans ma location, pouvez-vous me la rembourser?

Dans le cas d’investissement mobilier dans votre location, il convient d’envoyer un courriel ou une lettre à votre gestionnaire privilégié. Vous devrez y annexer le ou les facture(s) d’achat et des photos récentes de la cuisine. Ensuite, un retour vous sera fait, sur un possible rachat avec indication de la somme proposée.

Est-ce que je peux laisser des meubles / de l’électroménager dans l’appartement que je libère ?

A la seule condition d’avoir obtenu l’accord du gestionnaire au préalable. Il peut être intéressant de lui envoyer des photos par mail au moment de la demande.

Qu’est ce qui pourra être retenu sur mon DG ?

Quelle que soit la date de signature du contrat de location, la loi permet au propriétaire de déduire du dépôt de garantie les sommes lui restant dues par exemple:

En pleine propriété :
Toute retenue sur le dépôt de garantie doit être justifiée par le bailleur. Les conditions de retenue sur le dépôt de garantie sont variables selon que le logement est situé en copropriété ou non.

  • impayés de loyers,
  • impayés de charges,
  • travaux locatifs,
  • dégradations.

Dans ce cas, le bailleur est tenu de justifier la retenue qu’il opère sur le dépôt de garantie par la remise au locataire de documents tels que :

  • état des lieux d’entrée et de sortie,
  • photos,
  • constat d’huissier,
  • factures,
  • devis,
  • lettre de réclamation des loyers impayés restée sans réponse.En copropriété:Si le logement est situé dans un immeuble en copropriété, le bailleur procède à un arrêté des comptes provisoire. Le bailleur peut conserver une provision maximale de 20 % du dépôt de garantie jusqu’à l’arrêté annuel des comptes de l’immeuble.Tout document est susceptible de justifier cette provision, notamment :
  • état des lieux d’entrée et de sortie,
  • photos,
  • constat d’huissier,
  • factures,
  • devis,
  • lettre de réclamation des loyers impayés restée sans réponse.

La régularisation définitive et la restitution du solde (déduit des sommes restant dues au bailleur) doivent être faites dans le mois qui suit l’approbation définitive des comptes de l’immeuble.

Rien n’empêche toutefois les parties de solder immédiatement l’ensemble des comptes sans attendre l’approbation des comptes de la copropriété.

Mon coloc voudrait s’en aller, comment faire si je veux rester ?

Comme vous êtes solidaires en tant que Co titulaires du bail, le loyer plein sera demandé en début de mois au colocataire restant. Vous pouvez choisir, si vos revenus le permettent, d’assumer seul ce loyer. En revanche, si c’est impossible, il vous appartient de trouver un nouveau colocataire. Nous devrons alors valider son dossier avant de faire un avenant pour l’intégrer au bail.

Je veux récupérer le bail à mon nom seul (en cas de séparation par exemple), est-ce possible ? Comment faire ?

Pour faire disparaître le nom d’un ancien conjoint, le titulaire du bail restant doit justifier de revenus suffisants pour assumer seul le loyer. Le calcul se fait à partir du revenu net qui doit couvrir au moins 3 fois le loyer charges comprises.

L’un de mes proches qui était locataire d’Oiko Gestion, est décédé, quelles sont les démarches à effectuer concernant son logement ?

Je préviens le gestionnaire dès que possible et lui dresse un rapport rapide de l’état de l’appartement. Nous décidons d’une date d’état des lieux de sortie et le loyer continuera à être du jusqu’à la réalisation de celui-ci. L’appartement devra être totalement vidé, ainsi que la cave et la place de parking le cas échéant. Pour stopper le loyer, je dois également à même de fournir à Oiko un acte notarié déclarant le décès du locataire. Le notaire en charge du dossier sera notre contact pour le remboursement du dépôt de garantie.

Quid du DG en cas de changement de coloc ?

Nous ne remboursons pas le DG ni une partie de celui-ci lorsque l’un des colocataires s’en va. Il appartient aux colocataires entrant et sortant de trouver un accord à ce sujet. Le plus courant étant que le locataire entrant rembourse sa partie du dépôt de garantie au locataire sortant.

Mon colocataire ne paye plus sa part du loyer, dois-je m’inquiéter?

Les preneurs à bail sont co-solidaires du paiement des charges locatives. En cas de dette importante, votre bailleur se retournera, par voie simple puis judiciaire, contre l’ensemble des colocataires.

Je souhaite louer, Quelles pièces me seront demandées pour mon dossier de candidature ?

  • Une pièce justificative d’identité en cours de validité comportant la photographie et la signature du titulaire ;
  • Pour un salarié : contrat de travail et/ou attestation employeur précisant l’emploi, la nature du contrat de travail, la rémunération annuelle brute, la date d’entrée en fonction, si la période d’essai est terminée et, si une procédure de licenciement est engagée ;
  • Pour un étudiant : carte d’étudiant et/ou certificat de scolarité pour l’année en cours ;
  • Les trois derniers bulletins de salaire ;
  • Le dernier avis d’imposition ;
  • Les trois dernières quittances de loyer du logement qu’il a occupé ou, à défaut, l’attestation du précédent bailleur indiquant que le locataire est à jour de ses loyers et charges.

Le même dossier sera demandé pour la caution solidaire.

Y a-t-il des états des lieux lors d’un changement de coloc ?

Non, il n’y a d’état des lieux de sortie que lorsque l’appartement en rendu en totalité.

Comment régler le loyer d’une colocation ?

Par chèques ou virements, peu importe leurs nombres à conditions que la référence locataire y figure bien pour garantir une bonne imputation. Un seul prélèvement mensuel de la totalité du loyer mensuel est également possible.

Pourquoi mon loyer n’est-il plus du même montant ?

Votre loyer a peut-être été révisé selon l’indice IRL (à la date anniversaire du bail ou à celle de la reprise de gestion). Dans ce cas, le détail vous est fourni dans un encart entre la quittance et l’avis d’échéance.

Vous avez peut-être eu une régularisation de charges ou l’imputation d’une facture supplémentaire. Dans les cas suivants, le détail doit figurer sur votre avis d’échéance.

En cas de question, vous pouvez contacter votre gestionnaire

Pourquoi la révision a-t-elle lieu à cette date ?

La révision du loyer selon l’indice IRL peut avoir lieu à la date anniversaire de la date d’effet du bail ou à celle de la reprise de gestion par le cabinet OIKO.

Quand régler mon loyer ?

Le loyer doit être réglé pour le mois à venir. Il est dû dès le 1er du mois et avant le 10. Tout règlement nous parvenant après cette date risque de croiser une lettre de relance voire une Mise en Demeure (qui vous sera facturée).

Comment le régler ?

Vous pouvez demander un prélèvement automatique le 5 de chaque mois en remplissant un mandat SEPA et en y joignant votre RIB.

Vous pouvez régler par chèque ou virement.

Nous n’acceptons aucune espèces.

Est-ce que je peux régler en espèces ?

Non, nous n’acceptons aucun règlement en espèces.

Puis-je être prélevé(e) sur mon compte bancaire ?

Oui, si vous avez préalablement rempli et retourné un mandat SEPA accompagné de votre RIB et que vous acceptez d’être prélevé chaque 5 du mois.

J’ai des difficultés financières ce mois-ci ou de manière plus durable, que faire ?

En cas de difficulté, il faut impérativement prévenir votre gestionnaire. Celui-ci pourra peut-être vous proposer une solution d’échelonnement ou simplement noter prendre note de votre situation pour la bonne tenue de votre dossier. Il est dans votre intérêt d’être tout à fait transparent avec votre gestionnaire afin de ne pas laisser la situation et vos relations se détériorer.

Pourquoi est-ce que je n’ai pas reçu de quittance ?

Il faut avant tout se demander si vous êtes à jour de vos loyers. Dans le cas contraire, nous ne pouvons éditer aucune quittance. Elles vous parviendront toutes lorsque le compte sera à jour.
Si vous n’avez pas reçu non plus d’avis d’échéance, il y a probablement des difficultés de distribution de courrier. Vérifiez que votre boite aux lettres est bien libellée. Si le problème persiste, contactez votre gestionnaire.

Dois-je tailler les arbres de mon jardin privatif ?

Élagage et l’entretien d’un jardin privatif (dont vous seul avez l’usage) est à la charge du locataire.

Puis-je étendre du linge sur mon balcon ?

Non, cette interdiction figure d’ailleurs dans le règlement de copropriété. En effet, cet usage du balcon est bien trop souvent à l’origine d’infiltration d’eau et d’usure prématurée des façades.

Puis-je mettre des meubles sur mon balcon ?

Vous pouvez mettre des meubles « de jardin » soit des meubles légers et conçus pour résister aux intempéries. Vous ne pouvez en aucun cas laisser dépasser des éléments de votre balcon, le surcharger ou vous en servir comme zone de stockage.

Les enjeux sont : l’uniformisation et l’esthétique des façades ainsi que la sécurité du bâtiment et de ses occupants.

Puis-je fumer chez moi ? Dans les parties communes ?

Vous pouvez tout à fait fumer chez vous en gardant cependant à l’esprit que des odeurs trop fortes pourraient importuner vos voisins. Nous vous demandons donc le plus grand civisme sur ce point en essayant de faire au mieux pour que la fumée et les émanations ne dépassent pas les limites de votre appartement.

Vous n’êtes bien entendu pas autorisé à fumer dans les parties communes, même extérieures

Puis-je appeler un entrepreneur de mon choix pour effectuer des réparations et améliorations dans mon appartement ?

Vous êtes libres de faire intervenir qui vous souhaitez, à votre charge. Sachez tout de même que nous ne pourrons être tenus responsables de possibles problèmes découlant de changements que vous auriez vous-même apporté (fuite sur une évacuation, disjonction électrique…etc)

Puis-je faire moi-même des travaux dans mon appartement ?
Vous êtes libres de bricoler dans votre appartement pour vous installer comme bon vous semble. Sachez tout de même que nous ne pourrons être tenus responsables de possibles problèmes découlant de changements que vous auriez vous-même apporté (fuite sur une évacuation, disjonction électrique…etc)
Vous ne pouvez également pas entreprendre des travaux qui changeraient la catégorie de l’appartement (exemple : abattre une cloison pour agrandissement).

J’ai été cambriolé(e), que dois-je faire ?

Porter plainte au commissariat le plus proche et déclarer cet événement à votre assurance habitation. Nous en informer.

Mon ballon d’eau chaude ne fonctionne plus, qui dois-je contacter? Que faire en cas de problème technique dans mon appartement ?

Dès que vous rencontrez un problème technique, il faut contacter votre gestionnaire privilégié. Il faut éviter de contacter un prestataire par soi-même, sans l’accord préalable de votre bailleur.

J’ai reçu un sms ou un mail me disant qu’une demande d’intervention (ou de devis) pour mon appartement avait-été prise en charge, dois-je faire quelque chose ?

Non, ce message signifie simplement que vos coordonnées ont été transmises à l’entreprise que nous avons mandaté. C’est elle qui est chargée de vous contacter. En l’absence de prise de contact, n’hésitez cependant pas à nous avertir afin que nous puissions relancer

Je ne suis pas satisfait(e) du travail (ou du relationnel) de l’un des entrepreneurs que vous m’avez adressé, que puis-je faire ?

Vous pouvez nous signaler toute intervention terminée et s’en suivra une demande de notation de l’intervenant. Nous sommes à l’écoute de vos remarques et avis sur ce sujet.

Que faire en cas de tapage nocturne ?

Appeler la police, systématiquement. Vous pouvez également ces infractions au règlement intérieur de l’immeuble. Nous pourrons toutefois agir plus efficacement si des rapports de police vont dans votre sens

Est-ce que je peux organiser des événements dans les parties communes ?

Non, vous ne pouvez disposer librement de ces lieux à des fins personnelles. Seule la fête des voisins fait figure d’exception.

Mon bail arrive à échéance, vais-je devoir quitter les lieux?

Votre bail est renouvelé, par tacite reconduction, sans intervention de votre part.

J’ai un chauffage collectif : comment est-il programmé ?

La mise en chauffe, varie chaque année, en fonction des températures. Elle est généralement comprise entre le 15 octobre et le 15 avril de l’année suivante.

Puis-je domicilier ma société à l’adresse de logement ?

Vous devez en faire la demande auprès de votre gestionnaire.

Puis-je exercer une activité professionnelle dans mon logement ?

Vous devez en faire la demande auprès de votre gestionnaire.

Mon dépôt de garantie ne m’a pas été remboursé intégralement lors de ma sortie, pourquoi?

Votre bailleur peut retenir des sommes sur votre dépôt de garantie.

  • En cas de dégradations du logement, le montant des réparations sera donc tronqué de votre caution.
  • Si la régularisation de vos provisions sur charges n’a pas été réalisé, ils sera retenu 20% de votre dépôt de garantie. Cette somme viendra donc augmenter le montant de vos provisions et, déterminera votre solde de charges finale. Si vous ressortez avec un solde en votre faveur, le montant vous sera restitué.

Est-ce que je peux sous-louer ou louer sur Airbnb mon appartement ?

Non, cet usage de votre logement est totalement proscrit. Ce point figure d’ailleurs dans votre bail.

Je n’ai pas de détecteur de fumée, que faire ?

Je le signale à mon gestionnaire. Nous sommes en effet tenu de vous fournir ce détecteur de fumée. En revanche, il vous appartiendra de réaliser son installation dans les lieux. Pour rappel, il faut éloigner le détecteur de la cuisine et le placer de préférence à l’entrée des chambres.

Comment faire pour toucher des APL de la CAF ?

Vous pouvez effectuer une demande de prestation sur le site de la CAF :

https://wwwd.caf.fr/wps/portal/caffr/aidesetservices/lesservicesenligne/faireunedemandedeprestation/demanderlaideaulogement/

Suis-je redevable de mon loyer en entier si la CAF ne verse pas mes APL ?

Oui, les APL ne peuvent se substituer à votre loyer. En cas de problème avec la CAF, vous devez assumer le paiement de votre loyer en totalité. Nous devons d’ailleurs rendre des comptes à la CAF et leur signaler les locataires qui ne payent pas leur part. Une telle situation peut entraîner la suppression pure et simple de vos droits aux APL.

Je touche des APL, suis-je obligé(e) de payer ma part restante du loyer ?

Oui, les APL sont une aide que vous offre la CAF mais elles sont conditionnées au bon versement du reste du loyer par vos soins. En cas de cessation de paiement, vos droits seront suspendus et vous serez redevables des loyers dans leur totalité.

Comment puis-je prendre RDV avec mon bailleur?

En tant que représentant de votre propriétaire-bailleur, nous pourrons vous recevoir dans nos locaux parisiens. Vous serez en contact avec le gestionnaire de l’immeuble, avec qui, vous aurez, préalablement, pris une date de rendez-vous.

Le papillon réponse est-il obligatoire avec le chèque de loyer ?

Non, nous avons en revanche besoin que nous notiez votre référence locataire au dos du chèque. Pour la connaître, consultez l’un de vos avis d’échéance. La référence apparaît en haut à droite (Exemple : « Ref: 00060 00006 »)

Je n’ai pas reçu d’avis d’échéance, dois-je payer mon loyer quand même ? Que faire ?

L’envoi d’avis d’échéance n’est pas une obligation légale ce qui signifie que vous êtes redevable de votre loyer en début de mois même en cas de non réception. Si vous avez un doute sur le montant, faites un règlement similaire au mois précédent. La différence sera reportée sur le mois suivant le cas échéant

Comment joindre mon gestionnaire ?

Vous pouvez écrire à son adresse mail en mettant son assistante en copie pour faciliter le traitement de votre demande.
Vous pouvez également le contacter par téléphone. (Voir annuaire)

J’ai reçu une mise en demeure, comment puis-je contacter le service contentieux ?

Il est indispensable d’informer, en amont d’une mise en demeure, si vous avez une problématique pour le paiement de vos charges locatives. Dès lors que vous l’avez reçu, vous devez contacter au plus vite votre gestionnaire d’immeuble pour lui faire part des modalités de remboursement de votre dette locative.

A quel ordre faire mon chèque de loyer ?

Tous les chèques doivent être établis à l’ordre d’OIKO GESTION.

Je ne suis pas d’accord avec les sommes appelées sur mon avis d’échéance, que faire ?

Il convient d’en informer votre gestionnaire, idéalement par écrit, en lui justifiant votre souci.

J’ai un sinistre avec mon voisin, que dois-je faire ?

Contacter directement votre gestionnaire, pour qu’il missionne un plombier. Vous devrez également remplir un constat dégât des eaux faisant figurer les références de vos assurances. Ce document est à transmettre à votre gestionnaire dans les plus brefs délais.

Puis-je contacter directement le propriétaire de mon logement ?

Nous sommes mandatés par votre propriétaire pour gérer son ou ses bien(s) immobilier(s). Si vous souhaitez donc lui soumettre une question, vous devez appeler votre gestionnaire qui, transmettra votre requête et, vous fera un retour.

Ma place de parking est utilisée sans mon autorisation par quelqu’un d’autre, que faire ?

Vous pouvez commencer par laisser un mot sur le pare-brise du véhicule pour signifier que vous êtes le locataire contractuel de cet emplacement. Relevez la plaque, le type de véhicule et contactez-nous

J’ai une fuite chez moi, que faire ?

Essayer de couper l’eau. Si cela semble venir des voisins, aller les voir pour éventuellement leur faire couper l’eau chez eux. Nous contacter. Contacter votre assurance habitation et rédiger un constat amiable.

Quelles sont les règles de vie de base à respecter dans un immeuble ?

Chaque immeuble peut avoir son règlement intérieur spécifique. Nous vous rappelons donc, ci-après, ce que nous dit la Loi.

Usage paisible des locaux

La réglementation interdit les bruits occasionnant un trouble « anormal » de voisinage. Par leur intensité, leur durée ou leur caractère répétitif, ces bruits gênent le repos et la tranquillité des occupants d’un immeuble.

Cette réglementation s’applique 24 heures sur 24. De plus, l’Article R.263-2 du Code pénal réprime le tapage nocturne. Les sources de bruit sont nombreuses ; rappelez-vous que la vie en communauté suppose une tolérance entre voisins et que chacun peut être tour à tour « gêné » et « gêneur ».

Faites particulièrement attention aux sources de bruit qui causent le plus fréquemment des troubles de voisinage :

  • Radio, télévision, chaîne stéréo à volume trop élevé,
  • Travaux d’aménagement, bricolage faisant appel à des marteaux, perceuses, etc.
  • Bruit d‘occupation divers : claquements de portes et de talons, battements de fenêtres ou de volets mal fermés,
  • Interpellations, cris, jeux d’enfants,
  • Animaux laissés seuls,
  • Machines à laver nocturnes.

N’encombrez pas les parties communes

Avec vélos, poussettes, poubelles. Renseignez-vous auprès du syndic s’il existe un local prévu à cet effet ; évitez de salir et d’abîmer, et apprenez aux enfants, dès leur plus jeune âge, à respecter de la même façon leur logement et leur environnement.

L’utilisation des parties communes est encadrée par le règlement de copropriété, votre bail, et les notes affichées par le syndic.

Les ordures ménagères

Elles doivent être déposées dans les locaux à cet effet, correctement emballées. Si vous avez des objets encombrants, il vous appartient de les emmener vous-même à la déchetterie ou de faire appel aux services compétents de votre Mairie.

Les animaux

Seuls sont tolérés dans les appartements, et ce, en nombre restreint, les animaux dits familiers, à condition qu’ils ne soient en aucune façon une gêne pour les autres occupants de l’immeuble.

Dans les parties communes, les chiens doivent être tenus en laisse. En ce qui concerne les chiens dangereux, vous devez respecter la loi du 6 janvier 1999 et vous mettre en conformité avec ses dispositions. La possession d’animaux dits « d’attaque » (catégorie 1) peut être interdite dans les locaux d’habitation. Les chiens de « défense » (catégorie 2) doivent être muselés et tenus en laisse par une personne majeure.

Tout animal est sous la responsabilité de son propriétaire qui doit respecter les règles essentielles de tranquillité et d’hygiène.

J’ai des encombrants, que faire ?

Consulter le site de la mairie de la commune où vous habitez. Il peut par exemple y avoir une demande internet ou téléphonique à faire. Ne les abandonner sous aucun prétexte dans les parties communes.