Business Immo

Les débuts d'ERE avant la naissance d'OIKO, Publié le 27/02/2014

ERE ASSOCIE PROPERTY ET ASSET MANAGEMENT POUR ÊTRE L’INTERLOCUTEUR UNIQUE DES INVESTISSEURS

Ils sont jeunes. Ils ont monté leur propre structure de property management en l’associant d’emblée avec l’asset. Ils se positionnent comme une alternative aux grands acteurs de la gestion en immobilier d’entreprise. Découverte de la société eRE avec ses fondateurs Charles Haezebrouck et Henri Haquin.

 

Business Immo: Présentez nous la société eRE.

 

Charles Haezebrouck et Henri Haquin: Nous avons créé eRE (www.element-re.fr) en octobre 2010 avec l’idée de développer une structure à taille humaine de gestion immobilière associant d’emblée le property et l’asset management, afin de devenir l’interlocuteur unique de l’investisseur. Cette stratégie est le fruit de nos premières expériences au sein de sociétés de gestion d’actifs, en France et à l’international, notamment dans des fonctions de responsables d’acquisitions et d’arbitrage.

BI: Quel type de clientèle ciblez-vous ?

C.H et H.H: Nous nous sommes intéressés dans un premier temps aux investisseurs privés, étrangers en particulier du fait de parler couramment leurs langues (anglais bien sûr mais aussi allemand et italien), qui n’entrent pas dans le radar des grands groupes de gestion, et qui s’adressent généralement à des consultants n’ayant pas forcément de réelles compétences en gestion immobilière. Aujourd’hui, après trois ans de track-record, nous commençons à cibler les investisseurs institutionnels avec la volonté de leur montrer notre valeur-ajoutée. Ce que veulent les clients, c’est un interlocuteur unique s’occupant de A à Z du ou de leurs immeubles, qui est davantage dans les immeubles que dans le reporting.

BI: Dans quels immeubles plus précisément ?

C.H et H.H: Aujourd’hui, nous gérons, avec une équipe de 6 personnes, un portefeuille de 60 actifs d’une valorisation de 160 M€, pour 80 locataires et une masse locative annuelle de 8 M€. Nous couvrons l’ensemble des actifs en immobilier d’entreprise, avec un prisme particulier pour la gestion de locaux commerciaux en centre-ville, ces derniers étant souvent sous-valorisés par leurs propriétaires. Nous avons acquis un réel savoir-faire dans les pratiques et procédures propres à cette classe d’actif, que nous mettons au service d’investisseurs privés comme institutionnels. Nous venons de récupérer la gestion d’un portefeuille de commerces de pieds d’immeubles acquis récemment par Morgan Stanley Real Estate Investing (MSREI) et Paris Inn Group.

BI: Vos ambitions à terme ?

C.H et H.H: Nous souhaitons insister sur notre positionnement de gestion à forte valeur ajoutée, tout en développant un savoir-faire spécifique pour valoriser les actifs gérés. Une partie de notre rémunération est assise sur la performance que nous pouvons faire remonter sur un actif, par une remontée de cash flow et/ou par la vente au bon timing. Nous poussons nos missions jusqu’au conseil à l’arbitrage et à la recherche d’actifs. Par exemple, nous accompagnons un fonds d’investissement dans l’acquisition de boutiques vides à l’unité que nous valorisons avant de les revendre. Nous avons signé un mandat pour la transformation d’un immeuble de bureaux en logement, en prenant un ticket dans l’opération, notre rémunération étant ainsi alignée sur les intérêts de nos clients. Nous assurons une mission de vente à la découpe de bureaux pour un fonds qui détient un portefeuille d’une dizaine d’actifs. Tous ces exemples montrent que nous sommes souples dans notre approche du marché et guidés par un souci de valorisation des actifs pour le compte de nos clients. Notre prochaine étape sera de devenir un point d’entrée pour des investisseurs internationaux s’intéressant à l’immobilier d’entreprise en France.

 

Source

https://www.businessimmo.com/contents/41238/ere-associe-property-et-asset-management-pour-etre-l-interlocuteur-unique-des-investisseurs